Histoire du village


Au 10e siècle,
Sancti Gondulfi villa se substitua à Nobiliacus et, avec le français, devint Saint-Gondon.
La localité remonte à la plus haute Antiquité. 
Elle fut celte avant d'être romaine et chrétienne.          
 
           
Cétait un village où à peu près tous les habitants avaient une sornette.
Il y avait un dicton qui disait :
« Personne ne vient à Saint-Gondon sans recevoir son lardon ».
Ce dicton avait comme signification :
« Toute personne extérieure au bourg, venant à Saint-Gondon, faisait l’objet de railleries, moqueries et autres quolibets ».
Cela se passait surtout entre lavandières aux deux lavoirs du bourg.

- sornette = surnom.
- Au 19e siècle dans le langage familier le lardon était un sarcasme, un trait piquant, une raillerie, un bruit public. Il existait des rédacteurs de lardons satiriques.
Lardonner: poursuivre de quolibets.